Sortie Eaux-Puiseaux (10), samedi 05/02/2022

Participants :Sylvain, Jonathan et RalphLes prévisions météo la veille étaient consistantes d’un modèle à l’autre :– pas de pluie et forte activité thermique sur la moitié nord de la France– vent de direction ouest à sud-ouest > 25 km/h au sol, au nord d’un axe Clécy-Chamery, zone à éviter– vent de direction sud-ouest de plus en plus faible en redescendant vers le sud, zone favorable au vol avec quand même un risque de vent trop faible pour le vol en dynamique– vent forcissant en soirée

Nous avons donc choisi le site d’Eaux-Puiseaux à 2h de route de la MJC : c’est un large champ en pente exposé ouest, qui permet de voler par vent de sud-ouest à nord-ouest. Ce site convient aux pilotes de tout niveau, il permet une repose facile aussi bien au décollage que travers pente ou au pied du site. Le site est fermé une partie de l’année, consulter la fiche FFVL pour plus d’informations : https://intranet.ffvl.fr/sites_pratique/voir/90

Vues du déco, un jour de novembre 2017 :

Relevés Météo-France Sens (89) du 05/02/2022, à l’ouest de la forêt d’Othe :Relevés Météo-France Troyes (10) du 05/02/2022, à l’est de la forêt d’Othe :

L’analyse des relevés permet de comprendre pourquoi ça a bien volé entre 14h et le coucher du soleil peu avant 18h :

– la direction SO constante au cours de l’après-midi, bien adaptée au site.

– un vent moyen compris entre 10 et 20km/h selon la station (par vent SO la station de Troyes est plus exposée, celle de Sens est dans une vallée nord-sud, sous le vent d’un relief),

– des rafales modérées ne dépassant pas les +50% par rapport au vent moyen à Troyes, rafales plus importantes mesurées à Sens entre +50% et +100% en raison des turbulences liées au relief situé au vent,

A noter, quelques heures de vol ont été réalisées sur le site de Looze plus proche de Sens, lui aussi en bordure sud de la forêt d’Othe.

Sur la vue satellite à 15h locale, les cumulus sont bien visibles sur une moitié nord de la France. Le ciel avait un aspect de rêves avec des rues de nuages dessinées à la perfection, mais l’activité thermique en basse couche n’était pas à la hauteur de nos attentes. Les bullettes thermiques n’étaient ni consistantes ni durables. Elles auront tout de même complété l’ascendance dynamique pour nous permettre d’atteindre une altitude de 450m soit un gain maximal de +200 à +250m.

Les photos prises en vol par Sylvain et Jonathan en fin de journée montrent un ciel en train de se défaire mais encore chargé de cumulus :– vers l’ouest, vue sur le village et la forêt d’Othe à l’arrière plan.

– vers le sud, vue sur la plaine. Saint-Martin-sur-Armançon et Chablis sont à une trentaine de km à vol d’oiseau.

Vivement le prochain vol… et la prochaine étape au bar à bières de Sens 🙂

Ralph