débarquement Piaf en Normandie

mai 2018 | May 2018
Méteo France prévoyait une semaine grise et pluvieuse au centre -sud-est, et seules les côtes Nord Ouest semblaient propice à déplier les parapentes.
Partis pour passer une semaine en Auvergne à 7, on s'est retrouvé à 2, samedi 5 mai au matin à rouler vers Port En Bessin.(Calvados, 14520)
Installés à quelques minutes du décollage dans un camping de Port en Bessin sonorisé par les mouettes locales dès 07h00. 
L'avantage c'est que les hurlements de mouettes matinales ça encourage à partir voler (enfin, surtout à partir..)

La brise de mer nous a soutenu le samedi 5, un peu moins le dimanche 6 mai 2018.
Malgré les injonctions de démotivateurs parisiens, l'escalier qui remonte de la plage vers le déco est réparé et fonctionnel.
D'ailleurs on reçoit l'information des réparateurs eux-mêmes.
Le décollage local est moins bien alimenté qu'un déco alternatif, plus près de Port en Bessin - que l'on va tenter aussi.
L'équipe Piafs se renforce d'une nouvelle venue, mais la brise de mer ne se renforce pas et le lundi est plutôt cool - en langage parapentiste ça veut dire qu'on se pose à la plage ;-)

La transition vers Octeville se fera en voiture -faute de mieux- le mardi 8 mai. L'équipe belge qui volait avec nous à Commes est venue aussi.
Un quatrième Piaf nous rejoint sur place. Il fait ses 2 premiers grands vols avant l'arrivée d'un nuage très bas qui oblige à voler à 50 m/mer - pour pouvoir continuer à voir la surface !
C'est mercredi 9 que l'équipe se complète du cinquième élément - et rentre ce même soir, la météo nous prévoyant du mauvais temps partout pour demain
Antoine, Michel J., Claire, Razak et Gilles E. rentrent par vagues successives, à l'aide de plusieurs véhicules (pas tous prévus au départ)
Le bon côté c'est que les mouettes matinales sont restées à Commes!

Gilles

Categories: Séjours